Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Les infos en Provence
  • Les infos en Provence
  • : Pour faire savoir
  • Contact

le Temps passe !!

 
 

 


la météo est offerte par Mamiekéké


 
 

 

On Cherche Quoi ?

Bric à Brac

           "Tigron était beau"

                                                                                                              Son album


 

   

N'hésitez pas pour me laisser un message !




  internautes visitant les pages
 du blog mamiekéké







Le Grenier

Bienvenue chez nous
 



Passez la souris sur la photo.......et Hop.... Surprise !
1 juillet 2007 7 01 /07 /juillet /2007 02:00

Zé raconte à ses collègues du Bar des Platanes ses exploits de chasse en sirotant son Ricard:
Dimanche, je suis été à Canjuers pour la chasse.
J'ai un cousin qu'il est militaire là-bas. Ca faisait pas une heure que j'étais à l'agachon du coté du Malaï. J'avais pas vu une grive, pas un chacha, rien. D'un coup, je me vois débouler un de ces sanglier …. énorme.
Parole, il faisait au moins 600 kg.
Une bestiasse comme j'en avais jamais vu. J'avais le fusil de mon frère, qu'il est malade, peuchère, qu'il peut pas sortir.
Je tire …peng… pile entre les deux yeux ! ! ! Té il est tombé net, tout balès qu'il était.
Tu parles si j'était content. Mais, espère un peu ..
Quand il a fallut le ramener à la voiture, oh putain, impossible de le lever..
Alors, qu'est ce que j'ai fait ? J'ai sorti mon couteau de survie, j'ai découpé les deux cuisses, et tant pis pour la carcasse.
Je l'ai laissé dans les kékés....Et je repars à la voiture, vu que c’était déjà tard.
Bonne journée, je me dis, c’est Zize qu’elle va être contente.
Je met le fusil en bandoulière, une cuisse sur chaque épaule et faï tira ...
Ca faisait pas 5 minutes que je marchais, qu'est ce que je vois, sur le chemin, juste devant moi…..un cerf ! ! !
Sans mentir, au moins 500 kg, le cerf.
Et moi, comme un con, j'avais le fusil en bandoulière et une cuisse sur chaque épaule et...
A ce moment, Nono le patron du bar l'appelle :
Oh Zé, bouge,! Y a les condés. Lève ta voiture, tu vas te faire empéguer.
Le Zé lâche tout : le Ricard, la conversation et gicle du bar comme un avion.
Deux minutes plus tard, il est de retour ... vide son verre cul sec et fait :
Bon alors, j'en étais où de mon histoire?
- Tiavais une cuisse sur chaque épaule.
- Ah ouais.
Alors, j’avais une cuisse sur chaque épaule et j’ai donné, j’ai donné.... J’ai assuré toute la nuit comme une bête !
La fille, elle appelait sa mère, parole !

Partager cet article

Repost 0
Published by cricri13 - dans reportages
commenter cet article

commentaires

framboise Isère 02/07/2007 17:02

COUCOU DU JOUR!!!

mayrie 02/07/2007 01:42

Ah ces Marseillais ...pas vantard du tout ..mais c'est comme cela qu'on les aime bon lundi

Kty 01/07/2007 22:25

hihi, rigolote la chute !

fab 01/07/2007 21:01

Coucou à tous et un gros bisou et je pense belle journée pour vous avec notre cri cri ????? Je pense bien fort à vous !

chrisophespb 01/07/2007 14:57

J ai l impression d entendre l accent marseillais...lolBon dimanche, Christophe

marithe 01/07/2007 14:49

euhhhh  un peu menteur ce Zé ??? gros gros bisous à vous deux  et bisous à Christel ......

jc and Joan Cesario 01/07/2007 14:48

pèté de rire ......................lol

:0010:soleil51:0014: 01/07/2007 11:19

Mdrr ! ! Ah ces marseillais ! ! Bon dimanche et mille bises de la mer rouge @nne marie

corinne 01/07/2007 10:43

Un couccou rapideBisous

corinne 01/07/2007 10:42

Les Potins

Saints et Fêtes